J'ai créé une collection "Destins noirs" sur ma petite plateforme d'édition. Elle est réservée aux romans de femmes qui ont vécu des situations dramatiques et les restituent sous forme de fiction. Il est évident que publier un témoignage direct n'intéressera aucun éditeur, ni sous forme d'apologue, encore moins d'hypotypose. C'est une collection que je vais éditer gratuitement (sauf enregistrement Électre 48€), mais uniquement en epub pour l'instant. En janvier 2025, je change de contrat avec mon distributeur qui a l'exclusivité sur le territoire français. Je repasse en Gescom. Je vais récupérer mes droits à l'international, ce qui me permettra de passer en impression à la demande avec le distributeur américain. Je garderai aussi l'impression à la demande avec le distributeur français. Le POD (imp. demande) est gratuit avec le distributeur américain, mais les rétrocessions sont minimes : 4$17 sur un prix de 18€. C'est toujours plus que les droits d'auteur, lorsque vous êtes éditées à compte d'éditeur. Chantal Herbé, éditeur.